vendredi 28 décembre 2012

Au nom de la laïcité ou de l'égalité



La loi de 1905 sur la séparation de l’église et de l’état interdit au Président de la République de s’immiscer dans les religions.

Pourtant le 19 août dernier François HOLLANDE adressait un communiqué depuis le site de l’Elysée à l'intention de la communauté musulmane pour la fête de l'Aïd-El-Fitr. Je ne comprends pas pourquoi il n’y a pas eu, à l’occasion de Noël, un seul communiqué pour les chrétiens de France. Comment interpréter? A l'identique de l'Aïd-El-Fitr, Noël est une fête propice au pardon, au partage et au souci de l'autre. 

Je ne comprends pas non plus pourquoi il est imposé de la nourriture hallal dans les cantines en prétextant le respect des minorités et supprimer en même temps le poisson des assiettes le vendredi ?

Ce message envoyé au clergé est lourd de symbole. Et c’est sans rappeler le récent dérapage de Mme DUFLOT exigeant, sur un ton inquisiteur, que l'église fasse œuvre de charité chrétienne...

Je pense qu’en employant ce genre de méthodes et ses dérives, la gauche fait le lit du FN. Dresser les français les uns contre les autres n’est pas à l’image de ce que j’attends d’un Président.

Tout ça pour servir les intérêts personnels d'une bande de petits opportunistes toujours prompts à instrumentaliser les minorités, dès lors qu'il s'agit de servir leur propre intérêt!

Ce qui change au premier janvier





A tous les Français qui rêvaient de ré enchanter le rêve, à tous les veaux comme se plaisait à dire Mr DE GAULLE, voilà ce qui changera le premier janvier.

La majorité de gauche teintée de vert a engagé son racket car en plus de l’augmentation des impôts, voilà ce qui changera au premier janvier :

Énergie
  • Gaz: + 2,4% 
  • Électricité: +2,5%
Poste
  • Lettre prioritaire : +5% à 0.63€
  • Lettre non prioritaire : +2% à 0,58 €
Bière
  • + 160% de la taxe
Redevance audiovisuelle
  • + 4,8% de 125 à 131 €
RATP
  • +2,4%
Taxi
  • +2,6%
Emploi à domicile
  • Modification du paiement des charges
Impôts
  • + 2% du montant moyen
Immobilier
  • Dispositif Duflot très restrictif
Automobile
  • Nouvelle taxe carbone qui n'en porte pas le nom mais s'en rapproche
Salaire, retraite
  • Dans ton cul lulu

mercredi 19 décembre 2012

La fin du monde c’est pour bientôt. Oui, enfin !




La fin du monde c’est pour bientôt. Oui, enfin ! … depuis le temps que nous l’attendions; cela urgeait vraiment.

Il est aussi vital que tout cela cesse, je n’en peux plus de voir mes contemporains manger la banane par les deux bouts tout en se gargarisant de leur réussite en carton (par exemple toutes les connasses du marketing qui se revendiquent « executive »  ou « Directrices de la Business Unit Zinzin » le poignet (décoré avec un bracelet Michaela FREY) posé fermement sur la hanche qui elle-même déboite de la position droite qui caractérise sapiens sapiens)). J’aime bien cette idée que tous ces imbéciles (qui d’ailleurs sont heureux) et qui croyaient être les maîtres du monde se rendent compte après-demain qu’ils ont précipité leur propre perte. Comme ça, juste pour le plaisir (je suis méchant de nature, rappelez-vous le). Ceci dit l’idée d’un quelconque jugement dernier n’est pas trop déplaisante. Voir que tous ces gros nazes, les « conquerors » et princes des « corporate » deals « win-win » se sont, dans le passé, tant marché sur la gueule pour réussir à si peu… Réussir quoi d’ailleurs ? A rien si ce n’est d’avoir une femme siliconée qui les trompe avec ses trompes (notez le jeu de mot) avec le premier connard venu pour oublier l’indigence de leur vie ? Avoir une belle caisse rouge –comme le sang de leurs victimes- et limitée à 130 km/h sur l’autoroute comme tous les exploités qui roulent en Twingo ? Être en photo dans des magazines sinistres qui ont conduit à la mort de milliers d’arbres? J’ai beau chercher, un truc m’échappe sur la nécessité de sauver l’humain. En fait, voir ces idiots se faire conduire en enfer et se faire enculer par Belzebuth tout en reluquant des clips de Canibal Corpse me séduit. Je reste quand même dubitatif sur les délais de mise en application de cette loi divine -et ultime- car vu le nombre de sots sur la planète, le procès risque de durer une sacrée éternité.

En attendant, chers lecteurs, sachez que c’est maintenant que vous aurez l’occasion unique et inique de faire ce que vous avez toujours rêvé de faire : car après demain vous ne serez plus que cendre. C’est maintenant que vous pourrez vous amuser à courir nu sur les plages et sentir la bise délicate se faufiler dans la tiédeur de votre entrejambe et cela même si nous sommes en plein mois de décembre (vous n’aviez qu’à le faire cet été après tout !). Pensez aussi à visiter les plages de Calais pour chasser du coquillage de couleur rose afin de les offrir à votre promise. N’oubliez pas non plus de dire à votre collègue que l’empoisonnement de ses fleurs à la javel à son bureau c’était vous (que ces mêmes fleurs désormais reposent dans la sérénité de l’éternité). Pensez aussi à vous réconcilier avec tous les cons (ils n'y peuvent rien et ne savent pas qu’ils en sont). Faites le maximum de bêtise et ne vous rendez plus au confessionnal. Si vous avez l’occasion de croiser une très belle personne sur le bitume, n’hésitez pas non plus à l’embrasser (pensez aussi à votre vieille voisine qui, même si elle est moche, a aussi droit à un geste de citoyenneté pour sa lumineuse dernière journée de vie). Dites aussi à votre boss que vous l’emmerdez (« au revoir, au revoir président », rappelez vous). Arrangez-vous de telle sorte que cette ultime journée soit inédite et extraordinaire, afin que le sot qui nous sert de démiurge déplore un tout petit peu son geste final.

Vous ne saurez jamais si Fillon va battre Copé, si MOLLANDE réussira dans son projet de MAP ou encore le nombre de buts que ZLATAN, largement surpayé en ligue 1, marquera. Vous ne saurez pas non plus si 2013 sera aussi malsain que 2012 (qui bat quand même de sacrés records), ni même si le prix de l’immobilier parisien baissera (et cela même si l’Express et Le Point nous vendent depuis dix ans leur diarrhée journalistique sur l'hypothèse d'un crack imminent).

Personnellement –et Dieu sait si je suis grincheux- je commençais quand même à aimer cette vie de merde dans ce monde corrompu et pourri. Avec ses micro défauts comme sa soif d’autodestruction, son culte nombriliste, tout ça, tout ça… Figurez-vous que j’éprouvais même un début de sympathie pour ma sale voisine qui vient ronchonner à ma porte si je pète ou tousse un poil trop fort après minuit ou qui est capable d’appeler le syndic pour une simple inondation, un décrochement de structure de mon balcon ou encore un début d’incendie. Les gens sont quand même dingues, non? Ne cherchez pas à comprendre, je me comprends.

Je n’aurai pas non plus le plaisir de savoir si un jour j’arriverai à devenir un vrai Directeur dont le statut « cadre » cadrera un peu plus que mes 5 stylos (dont les deux fameux stylos vache et abeille avec ses oreilles en ressort) posés avec style et soin dans ma trousse à outils. Je ne saurai pas non plus si ma chère amie (Élodie, je pense à toi là) arrivera un jour à se faire remarquer après QUATRE tentatives infructueuses de se qualifier à la star academy. Remarquez, elle au moins pourra se délecter de mourir dans la joie de Noël, heureuse et candide. Alors je suis content pour elle de savoir qu’elle va quand même finir son innocente existence avec peut-être –enfin- un son palpable. Ne cherchez pas à comprendre, je me comprends aussi (bis).

Moi-même, enfin, je vais pouvoir quitter ce monde en pensant que je serai augmenté (excusez-moi d’être un indécrottable optimiste sur cet unique point). Cela me fait penser que je suis en vacances ce soir et que je vais aller m’empresser de contempler les nouvelles bagnoles pour voir celles que j’aurais pu acheter si je n’étais pas mort dans d’atroce souffrance et la pauvreté de l'argent dette que nos gouvernements nous vomissent depuis des décennies.

D’ailleurs, comment pensez-vous que cette fin du monde va se passer ? Déjà j’espère que les socialistes souffriront autant que moi. Pensez-vous que nous aurons droit à un grand Armageddon, comme dans le film, avec un gigantesque astéroïde qui va nous tomber dans la gueule ? Aurons-nous droit aux plaies d’Egypte –genre des grenouilles, des ulcères, la mort des troupeaux, la grêle ou encore les ténèbres? Serons-nous ravagés par un tremblement de terre? Le débarquement des martiens ? Un bug géant technologique ? Une attaque de cylons ? Nibiru va-t-il nous tomber dessus ? Une guerre nucléaire ? Des vents solaires ? Le changement de polarité des pôles ? Une déclaration de Ségolène ? Une pandémie ? Le retour de Jésus Christ ? une ultime augmentation de taxes sociales ? Des hordes de barbares qui ratissent tout sur leur passage comme par exemple le premier jour des soldes aux galeries Lafayette ? Ou encore un sketch d’Arthur diffusé sur tous les canaux télés du globe, y compris en Iran et en Corée du Nord ?

J’aimerais bien savoir comment je vais finir mes jours maintenant que je connais la date. 

Bon…, déjà je vais aller donner de l’eau à mes plantes. Du concret donc. Elles méritent de voir le dernier jour de l’humanité en bonne humidité – pour qu’elles voient la vie en arrose (notez mon humour ravageur, cela n’arrive pas tous les jours quand même). J’aurais aussi pu devenir musulman pratiquant ou juif convaincu, mais j’aime trop le porc (et son jambon), et prier ce n’est pas mon truc (pour me faire prier par contre, ça je suis bon !). Je ne m’étendrais pas non plus sur l’opportunité de discuter de l’aboutissement de ma vie, puisque je sais où elle finira à une ou deux tombes près.

Et si... nous survivions? Je crois que je ne verrai plus le monde pareil. Qu’est-ce que nous pourrions faire de ce désastre ? N’est-ce pas un signe cosmique que le facteur X nous envoie à travers les siècles d’une société sur le point de s’effondrer dans une autre et qui ne sera certainement pas mieux en point ?

Et si… nous utilisions les milliards que nous avons trouvé pour sauver les banques pour résoudre la faim dans le monde, trouver un remède au sida, offrir un toit à tout le monde. Et si nous recommencions tout à zéro ?

Évidemment, la fin du monde ne se passera pas comme ça. Au pire nous finirons irradiés par notre connerie collective, notre incapacité à penser notre société ensemble, mais bon, ne le disons pas trop fort, et croyons que nous ne croyons en rien. 
Voyions plutôt ce monde, non pas avec des lignes qui séparent les pays, mais comme une immense famille à nourrir et à aimer ? Je vous le redis, ce monde manque d’amour et souffre d’un large excès de cupidité. Je crois même -et c'est cela qui est terrible- que l’amour peut sauver le monde.


mercredi 5 décembre 2012

Mais dans quel monde Vuitton?




Gauchos-marxistes, Bobo coco, mi-troskiste, mi-humaniste, mi-pacifiste. Toujours prêt à de grands discours mais aux actes toujours en suspens. Le mec de gauche est cette espèce d'homme qui se croit plein de vérité mais qui est en fait en déni de réalité.

Le mec de gauche aime à se penser comme la référence de l'humanité. Toujours prêt à faire la morale au reste de ceux qui ne pensent pas comme lui, à s'engager dans des luttes de moulin à vent pour se donner de l'importance. S'enorgueillissant de ses valeurs démocratiques, républicaines face à la barbarie musulmane par exemple. Il aime à se penser tolérant et ouvert vis-à-vis d'autres cultures tant que celles-ci acceptent ses valeurs.

Vive la République, l'égalité, la fraternité mais n'allons pas non plus trop loin. Dixit Manuel Valls qui reste favorable au quota d'immigration. Vive la démocratie et à la liberté des peuples. C'est pour ça que nous avons ce pantin de FABIUS qui nous dit d'aller faire la guerre en Syrie.

Non à la dette, non à l'intérêt! Mais allons donner des aides à l'Afrique et à tous les pays pauvres qui en auront besoin. La Libye a été ravagée par les bombes. Ce n'est pas grave donnons-lui des milliards à taux d'intérêt. L'Egypte, la Tunisie ont besoin d'aide et la ligne de crédit se débloque.

Le mec de gauche adore parler mais on dirait qu'il a du mal à suivre sa propre logique. A quoi pense-t-il en effet lorsqu'il parle de se passer du nucléaire, de l'énergie fossile et interdit le gaz de schiste pour ensuite dire qu'il y en a marre des destructions d'emplois?

Si au moins le mec de gauche prenait des mesures courageuses et radicales qui pourraient donner un souffle à une économie moribonde? Mais non contre tout et pour absolument rien. Le mec de gauche ne se construit que dans la critique. Comment avoir une pensée constructive quant à la moindre décision il faut penser à l'impact que cela aura sur la petite carpe de la mare voisine.

Le mec de gauche parle toujours de l'autre comme quelqu'un d'intolérant, de fasciste, de belliqueux. Parlez-lui antiaméricanisme et il vous encensera. Dites-lui qu'un arrondissement socialiste de Paris a refusé d'ouvrir un centre d'accueil pour sans-abris et vous devenez l'homme à abattre.

Quel merveilleux homme ce mec de gauche. Il est capable de caricaturer Mahomet à tout bout de champ au nom de la liberté d'expression mais incapable de reconnaitre la caricature qu'il fait tout le temps à propos de ces beurs, ces blacks, ces banlieusards. Proposant atelier de Hip-hop, de graffitis, et de slam. Il oublie qu'un arabe ou un noir peut écrire correctement le français et avoir d'autres aspirations.

Propulsant la bêtise à un art de vivre. L'aveuglement comme doctrine. Raciste il ne peut pas l'être. Capitaliste encore moins. Nationaliste mais à quoi pensez-vous? Mais il n'en reste pas moins pour le contrôle des frontières, il est bien souvent le premier à se plaindre lors de la baisse de son pouvoir d'achat et il veut poser des mesures protectionnistes pour produire exclusivement Français.

Ah je l'aime bien mon mec de gauche, il est comme un spectacle sans fin. A chaque jour on attend sa prochaine absurdité. Après avoir dit que son ennemi était la finance, leur seigneur HOLLANDE a réussi à imposer un plan d'austérité que même SARKOZY n'aurait pas osé faire. Rehaussant les impôts qui iront directement rembourser les intérêts de la dette. Leur chevalier MONTEBOURG est également à la hauteur de leur réputation. Brassant de l'air, promettant beaucoup et ne faisant rien : "MITTAL veut licencier, on nationalise! Ah finalement on ne peut pas? Je ne savais pas qu'il y avait des lois européennes. L'organisation mondiale du commerce? C'est quoi ça?"

Enfin les blagues les plus courtes sont toujours les meilleures. Et on arrive à comprendre l'énervement d'un MELENCHON qui sort de ses gonds après la énième remarque d'un mec de gauche syndicaliste de la SNCF lui expliquant qu'il n'aimait pas les anciens ministres. En effet le mec de gauche à cette habileté à se mettre à dos tout le monde. Se sentant tellement supérieur, cherchant tout le temps la critique facile, il finit par exaspérer. Poussant ses membres les plus ancrés à gauche à voter à droite. Le mec de gauche finit même par dégouter. N'aurait-il pas mieux fallu voter pour SARKOZY dont on connaissait les travers? Si c'est pour au final avoir la même politique et se faire traiter de fasciste néolibéral parce qu'on a osé critiquer le régime.

Sans compter que le mec de gauche fait des petits et à créer le bobo. Ce citoyen moderne capable de concilier MARX avec son salaire d'ingénieur. Capable de parler du droit au logement en possédant plusieurs appartements locatifs dans la région parisienne. Le bobo est la crème de la crème du mec de gauche. Faisant partie d'une élite intellectuelle auto-masturbatoire, aucune contradiction n'est impossible pour lui! Il trouve une justice en donnant du travail à l'algérien sans papier qui lui a repeint son appartement. Toujours présent aux manifestations CGT, aux sittings pour les sans-papiers, abonnés à la fête de l'humanité. Sa générosité s'arrête là où commencent ses intérêts. Plus médisant qu'autre chose, il peut en une soirée parler sans fin de ces salauds de banquiers pour ensuite faire un prêt relais et profiter d'un crédit d'impôt.

Le mot qui devrait remplacer le mec de gauche est égoïste car en réalité c'est ce qu'il est. Il parle toujours des inégalités des autres, des problèmes des autres pour mieux détourner l'attention de lui. Il est toujours prêt au changement mais ne veut surtout pas perdre ses acquis. Hors de son petit nombril et de sa vision du monde rien n'a de valeur. Il ne mérite pas d'être de porter les idées de gauche car il leur fait honte dès qu'il ouvre la bouche.

vendredi 30 novembre 2012

« Je n'ai pas l'intention de négocier »


Dominique STRAUSS-KAHN aurait trouvé un accord pour régler à l'amiable la procédure engagée au civil par Nafissatou DIALLO. Les avocats iront devant le juge pour entériner cet accord.

Plusieurs remarques:

1. DSK et ses conseils ont toujours clamé que, vierges de tout crime, ils iraient jusqu'au bout de la procédure. Ce coup de théâtre est l'exact contraire de ce qui avait été assuré publiquement, à maintes et maintes reprises.
2. Non seulement la transaction surprend, mais surtout la rapidité de la conclusion à l'amiable donne à penser que DSK est un homme qui ne désire pas être exposé à une mise à jour des tenants et aboutissants de la séquence du Sofitel de New York, puisqu'il avait admis une "relation inappropriée" et une "faute morale", mais démentait toute contrainte ou violence.

Il faut noter que les tentatives d'esquives du procès - où là on témoigne sous serment et en donnant tous les détails possibles - a un précédent : les avocats de Dominique STRAUSS-KAHN ont tenté de faire valoir que leur client devait bénéficier d'une immunité pénale comme civile en vertu d'un traité de l'ONU de 1947. Mais le juge MCKEON a rejeté leur demande le 1er mai dernier, soulignant que STRAUSS-KAHN n'avait pas invoqué cette immunité au tout début de l'affaire. L'appel déposé ensuite ne donna rien non plus.

Résumons donc: l’innocent injustement accusé DSK a monnayé une issue de l’affaire DIALLO sans procès. Si il gagne demain la paix judiciaire, il perd probablement toute chance de revenir un jour sur la scène politique française, mais sans doute a-t-il déjà mesuré cet aspect de sa décision.

Reste un mystère: qui aura payé les frais d'avocats, d'expertises, d'enquêteurs, la mise en quarantaine judiciaire du prévenu, et enfin la somme amiable?

On précise qu'une telle transaction se monte à plusieurs millions de dollars - 6 millions selon plusieurs avocats contactés ce matin par les radios et télévisions, soit près de 400 paires de lunettes pulvaroïdes en forme de hublot de paquebot. Cela fera probablement aussi la passe ou la turlute la plus chère de l'histoire.

DSK lui-même affirme ne pas être riche, dans une interview récente au Point. La riche héritière Anne SINCLAIR (petite fille du galeriste mondialement connu Paul ROSENBERG) dont il est pourtant séparé, assumera-t-elle la note finale? Heureusement qu'il est socialiste, car seul un socialiste peut payer des montants pareils. Voilà un aspect de l'affaire, parmi tant d'autres, qui restera à jamais obscur.

Deux dernières questions:

- Qui va indemniser Tristane BANON? 
- Le règlement du litige se fera-t-il en liquide? Proviendra-t-il directement de la bourse de DSK?